Axe Stratégique 3 : Pour les anciens centres offshores, il s’agit de renouveler l’expérience Client et implémenter différemment le dogme du ‘UHNWI’

Pour les anciens centres offshores, il s’agit de renouveler l’expérience Client et implémenter différemment le dogme du ‘UHNWI’

Le renforcement de la coopération fiscale, la mise en place de projets d’harmonisation de la fiscalité (ex projet BEPS) et la lutte contre l’évasion fiscale, ont la encore modifié les équilibres existants et nécessité une adaptation des acteurs en place.

 La disparition de la frontière entre places offshore et domestiques a contribué à créer un marché plus concurrentiel et plus intégré. La réponse des acteurs de la gestion de fortune de la place de Luxembourg a été de cibler un segment UHNWI, stratégie voire pour certains un dogme, qui pour l’heure, n’a obtenu que des résultats nuancés en termes de rentabilité des actifs et de croissance de valeur :

  • Le Statec affichait en février 2020 son indicateur reflétant l’évolution de la Valeur Ajoutée Brute pour les banques privées actives dans le Wealth Management à -59% sur la période 2015-2018 ;
  • La profitabilité des Wealth Managers en europe estimée par le cabinet Deloitte ressort à une diminution de près de 40% sur les 20 dernières années en dépit d’une croissance des actifs de 60% ;

La focalisation sur ce segment de client répété tel un mantra ne semble pas porter ses fruits. Il convient donc de réfléchir à une adaptation de cette stratégie et les moyens de mise en œuvre d’une articulation avec la création d’un dispositif commercial à l’échelle européenne basée sur une coopération de type écosystème afin de drainer des segments plus diversifiés (Affluent).

Petit Message….